Polémique créee par Mr Valls Député-Maire d’Evry

                                                        CorbeilEssonnes, le 22 septembre 2009

Lettre aux Habitants de Corbeil-Essonnes :


 Polémique créée par Monsieur Valls (Député-maired’Evry) pendant l’inauguration de la foire le 5 Septembre à Corbeil-Essonnes,ci-dessous la petite phrase qu’a lancé Manuel Valls à un jeune deMontconseil  et à moi même :

« Petitsvoyous, Allez chercher vos billets ailleurs » Manuel Valls

« Vous êtes le responsable des associations de voyous » Manuel Valls

Entant que citoyen corbeil-essonnois mais aussi en tant que citoyen engagé dansla vie politique, j’ai été choqué par les propos tenus par Manuel Valls à l’encontred’un jeune homme qui avait refusé de lui serrer la main au motif que Manuel Vallsavait créé la polémique en juin dernier, quand ce dernier lançait à soncollaborateur qu’il voulait « des Blancos, des White, des Blancs »pendant une brocante à Evry. (Ça a fait un Buzz sur le Net)

Oui,j’ai été choqué par les propos tenus par un homme politique ayant desresponsabilités nationales et ayant un destin de surcroît visant les plushautes responsabilités de l’Etat.

Quedevons nous penser des propos tenus par Mr Valls ?

Jesuis un responsable associatif engagé de manière bénévole dans le tissuassociatif depuis 2001, décidant de m’engager dans la vie politique de macommune, celle-ci étant animée par des convictions sincères et honnêtes.

Cespropos, je les ai reçus comme une confirmation de ce que je pense des Socialistesconcernant la diversité de notre société, ces propos me réduisent à macondition de petit voyou s’engageant dans la vie politique par pur intérêt matériel.

Cetteambiance de suspicion cultivé par Manuel Valls m’amène à penser qu’il existeparmi nos responsables politiques des « Dupont La Joie » imbibés depréjugés, de sectarisme et de rejet de nous tous qui représentons une partimportante de la société française que j’estime représenté à travers monengagement politique.

Doit-on,nous, les enfants issus de l’immigration être condamnés à subir des violencesverbales sans réagir, à l’heure où les Socialistes se veulent les champions dumonde des «  intentions nobles ? »

Alorsque doit-on penser du candidat socialiste en Campagne Municipale à Corbeil- Essonnes ?Que pense-il d’une partie de la jeunesse de Corbeil-Essonnes ? (MonsieurCarlos Da Silva).

Cesinterrogations m’amènent à m’inquiéter sur la proximité qu’entretient leCandidat Da Silva avec Manuel Valls et par là-même à m’interroger sur laperception qu’ils ont des minorités visibles quant à leur engagement dans lavie politique de leur commune.

« Colèreet intolérance sont les ennemis d’une bonne compréhension » [Gandhi]

AzdineOuis

Travailleursocial et Responsable Associatif à Corbeil-Essonnes.

Ce contenu a été publié dans Jean-Pierre BECHTER. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*