Communiqué de Jean-Pierre BECHTER

Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur,

Je veux d’abord remercier toutes celles et tous ceux qui en choisissant ma liste m’ont largement placé en tête de tous les candidats et des huit listes, y compris dans 21 bureaux de vote sur 23. Mais le combat continue.

Comme l’année dernière, nous nous retrouvons face au Parti Communiste.

Le Parti Communiste représente tout ce qu’un  démocrate et un républicain doivent rejeter : embrigadement des populations ; mise sous surveillance des personnels municipaux et priorité au recrutement aux membres du parti ; départ des entreprises et des petits propriétaires victimes d’une hausse  massive des impôts ; retour imparable à une ville triste et pauvre, comme elle l’était en 1995.

L’empire soviétique s’est effondré voilà 20 ans. Aussi je ne peux pas croire, un seul instant, que Corbeil-Essonnes fasse un grand bond en arrière. Le Parti Communiste avance masqué. Comme toujours le visage souriant de quelques-uns cache la froide détermination d’une machine implacable à son service et au service d’une idéologie dépassée.

Mobilisez-vous ! Faites en sorte de ne pas vous réveiller lundi matin avec un goût amer car il sera trop tard et vous ne pourrez plus revenir en arrière. Je compte sur vous tous pour nous accorder votre confiance et je vous en remercie.

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Jean-Pierre BECHTER, Serge DASSAULT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*