Jean-Pierre BECHTER – Serge DASSAULT Le combat pour la rennaissance de Corbeil-Essonnes…

 
Samedi 12 septembre, les membres de la liste “Ensemble pour servir Corbeil-Essonnes”, conduite par Jean-Pierre Bechter et soutenue par le sénateur Serge Dassault, se sont réunis à la résidence Le clos des pinsons pour être officiellement présentés au public, aux militants et aux sympathisants. « Jean-Pierre Bechter saura bien gérer Corbeil-Essonnes et, avec lui, la ville continuera à se développer grâce à toutes les actions que j’ai déjà entreprises. Mais s’il n’est pas élu, les investisseurs quitteront la ville, dont l’avenir sera très com- promis, et les impôts augmente- ront car les finances seront mises à mal », a déclaré Serge Dassault. Jean-Pierre Bechter l’a clairement précisé : « Corbeil-Essonnes est à la croisée des chemins. Avec le Parti communiste, ce sera un grand bond en arrière et, avec le Parti socia- liste, la ville sera la banlieue d’Evry. Je suis le seul à pouvoir, avec mon équipe, poursuivre la marche en avant avec le programme de 2008 de Serge Dassault, majoritairement approuvé par les électeurs l’année dernière, et dont une partie a déjà été réalisée. Nous sommes là pour venger l’honneur de Serge Dassault, qui a été bafoué par six fonctionnaires du Conseil d’Etat ». Pendant le repas qui a suivi les discours, le même message était dans toutes les conversations: « Voter Bechter, c’est voter Dassault ».
Extrait du journal le Républicain : Robert Mendibure
Ce contenu a été publié dans Actualités, Jean-Pierre BECHTER, Serge DASSAULT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*